L’image à l’envers est né de la différence. Du point de vue que mon monde à moi était en décalage, comme inversé… Un hommage à la projection sur le verre dépoli de mon compagnon « Hasselblad » au bonheur de vivre en décalage.

A travers mon projet, j’aimerais partager cette sensibilité, ces moments qui me touchent et qui font de mon métier une histoire personnelle et passionnante.

Que ce soit dans mon quotidien, lors de mes voyages, je souhaite me livrer, m’épanouir,vivre au travers de mon art.

Je mets ma vision, celle qui me donne l’impression d’être parfois tellement en marge, comme une souffrance, se faire source d’inspiration positive d’un quotidien que je colorie au gré de mon humeur, de ma créativité.

L’image à l’envers ce sera aussi des projets, des expositions. L’image à l’envers sera ma marque de fabrique. Mon faiseur d’émotions.